Logo de l'association le village.
Accueil / Nos actions : L'accès à la culture : Le festival C'est pas du luxe

Le Festival C'est Pas du Luxe

“ Pour le Village et ses partenaires, il est rapidement apparu que la mise en place d'ateliers artistiques était l'une des clés majeures pour retrouver confiance en soi et envie de se reconstruire. Il devenait urgent de réaffirmer la nécessité d’un accès à la culture pour tous. ”

Nous avons créé le Festival C'est pas du luxe en 2012 avec la la Fondation Abbé Pierre et La Garance - Scène nationale de Cavaillon, nous avions simplement l'envie de “ Rendre la vie plus belle que la vie ”.

Le Festival a présenté ces trois premières éditions dans le Vaucluse, au Thor (2011, 2013) et à Apt (2015).

Affiche du festival c'est pas du luxe 2012
Affiche du festival c'est pas du luxe 2013
Affiche du festival c'est pas du luxe 2015

Le nom donné à ce festival n’est pas un hasard : l’accès à la culture ne doit pas être un luxe réservé aux personnes dites « intégrées ».

Le Festival « C’est pas du luxe ! », parrainé par Marie-Christine Barrault et Philippe Torreton, regroupe plus de 500 festivaliers venus des quatre coins de France et près de 5 000 spectateurs.

Il s’articule autour de différents temps forts :

Présentation d’œuvres et de projets collectifs

Une trentaine de projets : théâtre, danse, photographie, musique, vidéo, poésie, art de rue, marionnettes ...

Forums et rencontres

Mise en place d'un forum d'échanges et de réflexions.

Temps de rencontres autour notamment d’une Galerie, d’ateliers de découverte artistiques, d’un bal.

Concerts

Chaque année nous mettons en avant de nouveaux artistes engagés tel que Danakil et Zoufris Maracas dans notre dernière édition..

Chaque festivalier a la possibilité de participer à la création d’une grande œuvre collective.

Les Rencontres 2014 C'est Pas du Luxe

« C'est Pas Du Luxe » : Le Manifeste par Village Pile Poil


Elaborées lors du Festival en 2013 et 2014, le groupe Village Pile-Poil interprète le Manifeste pour l'accès à la culture des personnes les plus défavorisées.

Le Manifeste

Nous revendiquons

La culture comme étant un droit fondamental,
La culture comme une nécessité,
La culture comme source de rencontres, de partages,
La culture comme bouffée d’air pour susciter l’envie d’avancer et de se projeter dans l’avenir,
L’art en tant que pratique quotidienne,
L’art comme un espace de liberté et d’émancipation,
L’échange comme source de création.

Nous déclarons

Que la culture permet à chaque individu (artiste, personne accueillie, travailleur social, bénévole, festivalier, etc) de prendre conscience de sa valeur, d’être critique vis-à-vis du monde en général et de celui qui l’entoure, d’être acteur de sa vie : d’être citoyen.

Que la culture est un fondement éthique de notre société,
Que l’art permet de transformer le regard porté sur des populations en difficulté sans les stigmatiser.

Nous proposons

Une autre vision du monde où chacun peut s’exprimer librement et à sa manière,
Des espaces collectifs de rencontres, de création esthétique entre les artistes et les participants afin de vivre ensemble des temps forts de partage et de plaisir,
De donner ou redonner du désir, de l’espérance, de l’esprit, du courage ...
Un accompagnement des personnes alliant respect, curiosité, sensibilité, solidarité et altérité dans les processus de création et de résiliation.

Nous appelons

Ici et maintenant, toutes celles et tous ceux qui partagent nos idées à venir nous rejoindre pour que la culture et l’art soient au centre des préoccupations de tous les citoyens et de toutes les politiques.